Des statistiques sur la santé mentale

Voici des chiffres qui parlent!  Nous devons agir maintenant afin que nos petits trésors bâtissent un monde meilleur!

Selon l’Organisation mondiale de la santé

  • La dépression est la principale cause de maladie et de handicap des jeunes âgés de 10 à 19 ans, selon un rapport publié le 14 mai 2014.  L’organisation estime que les trois causes principales des morts d’adolescents dans le monde sont respectivement « les accidents de la route, le sida et le suicide »;
  • Le nombre de personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale ira en grandissant dans l’ensemble des sociétés du monde occidental;
  • Si l’état de santé physique général s’est amélioré dans le monde, l’état de santé mentale s’est plutôt dégradé;
  • Plusieurs pays ont adopté des programmes de démystification et de sensibilisation aux problèmes de santé mentale;

Au Canada, tout comme au Québec :

  • Le taux de suicide est pratiquement en constante progression depuis 1970, et il est devenu la 2e cause de mortalité chez les moins de 35 ans, après les accidents;
  • 50 % des suicides sont imputables à un problème de santé mentale;
  • Selon le Global Business and Economic Roundtable on Addiction and Mental Health, les problèmes de santé mentale entraînent des pertes de production de 33 milliards de dollars annuellement à l’économie canadienne;
  • Les experts croient que d’ici quelques années, les invalidités reliées à des problèmes psychologues formeront 50 % des demandes d’indemnisation adressées aux régimes privés d’assurances;
  • Selon les projections de l’Association canadienne pour la santé mentale, l’augmentation actuelle des troubles dépressifs laisse entrevoir qu’ils constitueront en 2020 la principale cause d’invalidité et le principal fardeau au niveau de la santé;
  • Seulement 3 % des budgets de recherche médicale canadiens vont à la prévention et au traitement des problèmes de santé mentale;

Au Québec, chez les jeunes :

  •  1 enfant sur 5 souffre d’une forme ou d’une autre de trouble mental (ce qui équivaut à plus de 250 000 enfants et jeunes);
  • 10 % des garçons de 6 à 11 ans ont des déficits d’attention et\ou sont hyperactifs;
  • Près de 10 % des enfants de moins de 10 ans ont déjà eu des idées suicidaires;
  • Près de 25 % de filles de 12 à 14 ans souffrent d’un moins un trouble mental (souvent de l’hyperanxitété)
  • Les troubles du sommeil sont de plus en plus présents chez les enfants et les adolescents, ce qui entraîne des impacts sur la performance scolaire;
  • Près de 33 % des enfants vivants dans des familles monoparentales ou reconstituées éprouvent des troubles émotifs;

Saviez-vous que?

  • Les problèmes de santé mentale ne s’aggravent pas toujours avec le temps et ils peuvent même être traités efficacement, surtout chez les plus jeunes;
  • La consommation de Ritalin n’est pas la seule solution à l’hyperactivité : les approches comportementales développées à l’Hôpital Rivière-des-Prairies constituent des alternatives avantageuses.